Pendant la coupe du monde 2014, Xavier s’est inscrit à un stage d’affût flottant en Dombes. Après 8h de voiture, il arrive au gîte qui se trouvait au château de Joyeux dans l’Ain avec comme accompagnateur, Yves Adams, un compatriote du nord de la Belgique.

Cette semaine de stage fût « épuisante » physiquement mais très ressourçant au niveau psychique. Lever entre 3h30 et 4h du matin pour être dans l’affût, avant le lever du soleil, retour au gîte vers 11h30 pour le diner, puis grosse sieste pour retourner dans l’affût vers 17h pour un retour pour le souper vers 23h.

Superbe expérience que de se mettre dans l’eau avec des waders, à l’intérieur d’un affût flottant qui permet de s’approcher au plus près des oiseaux. Avec une proximité, qui parfois ne permet plus de faire de photos. C’est étonnant comme les oiseaux n’ont pas peur lorsque nous sommes au raz de l’eau, caché par l’affût.

Cette approche permet certains clichés inimaginables du bord de l’eau. La progression avec les waders n’est pas toujours très simple, car en fonction du niveau de l’eau la progression peut se faire sur les genoux voir presque en rampant, comme pour la photo de l’échasse blanche.

Lorsqu’ il y avait un match des belges et que Yves et Xavier étaient sur le même plan d’eau, ils échangeaient sur le résultat du match avec les talkies. Avec 2 belges sur les 6 stagiaires, Yves et Xavier n’ont pas hésité à apporter des bières du pays pour les partager et les faire découvrir. Une semaine de stage, c’est aussi  le partage et la convivialité.

Cette première expérience et ces premiers shoots en affût flottant furent une très chouette expérience avec de très belles rencontres sur le plan d’eau mais aussi sur le plan humain.

  • Nom de l'exposition Premiers shoots en Dombes
  • Nationalité belge
  • Site d'exposition Eglise Saint Joseph