Une fracture profonde et immense déchire l’Afrique de l’Est. Un divorce terrestre entre deux plaques tectoniques qui n’en finit plus de façonner le paysage et la vie dans cette région du monde. Comme des enfants terribles, lacs et volcans naquirent de cette cassure, contribuant à des
changements lents, mais inexorables, des écosystèmes.

C’est autour de ce phénomène géologique que l’évolution fit naître la grande famille des gorilles de l’Est, rejetant de part et d’autre chacune des deux sous-espèces. Gorilles de montagne et gorilles de Grauer sont les plus grands primates au monde, ils sont tous menacés d’extinction et chaque moment de vie partagé avec ces doux géants est avant tout une expérience aussi singulière que précieuse.

Dans la continuité de son travail sur les gorilles, de l’exposition et de l’ouvrage «Gorilles, portraits intimes», Sébastien Meys vous emmène à la rencontre de nos imposants cousins au fil d’images en noir et blanc et de portraits d’une rare intensité. Du Rwanda à la République Démocratique du Congo, du Parc National de Kahuzi-Biega aux pentes des Virunga, partez à la découverte d’individualités fortes, d’histoires remarquables mais aussi de l’enfant terrible de la région, le volcan Nyiragongo, symbole d’un passé géologique tourmenté et trait d’union entre les deux rives du rift Albertin.

  • Nom de l'exposition Beringei, les gorilles du rift
  • Origine France
  • Site d'exposition - non défini -