Philippe Isabey nous vient de France. Aujourd’hui âgé de 45 ans, son enfance a été ponctuée par ces promenades dans la Nature ; celles qui apprennent à vivre doucement et a voir autrement.

Ainsi au fil des rivières, au cœur des bois ou au milieu des champs, son émerveillement n’a cessé de grandir. Avec l’âge, nourrit de cette passion pour cet “ordinaire extraordinaire”, comme il l’aime a l’appeler aujourd’hui, il a voulu graver ses souvenirs dans l’image. C’est donc naturellement qu’il en est venu à la photographie … A moins que ce ne soit l’inverse …

Sa démarche si l’en est une, car par nature, comment rationaliser ce qui touche si profondément à l’émotionnel, tient peut être en ces quelques mots : “Ouvrir des fenêtres pour ceux qui veulent regarder plus loin …”

Dans sa nouvelle série ” Ces conteurs muets”, Philippe a souhaité au travers de photographies originales aux allures de gravures japonisantes donner la parole à un sujet qu’il lui tient particulièrement à cœur ; les arbres !

“Et dans le trouble d’une communion, je m’émeus d’entendre les histoires qui remontent de leurs entrailles. Des plus profondes racines, du tronc fort et vigoureux ou tortueux et malade, jusqu’aux branches effilées qui viennent caresser les rivages ou les rameaux crispés qui semblent implorer les cieux, chaque arbre parle et s’exprime. Si bien que dans l’intimité de l’instant il se fait l’écho de nous même!

Laissez vos yeux les écouter! Laissez les arbres vous raconter leur histoire. A moins que ce ne soit la votre …”

  • Nom de l'exposition Ces conteurs muets
  • Origine France
  • Site d'exposition Ilots des bateliers