« Mes peintures ne sont que le reflet de mes émotions les plus profondes « .

C’est suite à une violente agression que Manon trouve refuge dans le dessin puis quelques années plus tard, la peinture. À 21, ans elle dessine son premier portrait hyperréaliste puis à 24 ans, elle commence la peinture qui a été pour elle, sa thérapie de vie. Le hasard n’y est pour rien dans le choix des animaux. Ils ont une prestance, une puissance et une force de par leurs regards, leurs attitudes et leurs mouvements.

« J’essaie d’extraire cette rage que j’ai en moi via mes oeuvres, tout en gardant la beauté et la tendresse de l’animal « .

Deux ans plus tard, la jeune artiste, semble avoir trouvé sa place. Entourée d’encre pour que rien ne s’efface.

  • Nom de l'exposition Mon reflet animal
  • Nationalité française
  • Site d'exposition Cap Nord (SPW)