Vaste réseau de marécages et d’étangs s’étendant sur plus de 20.000 km2 dans la province de Corrientes, au nord-est de l’Argentine, les Esteros del Iberá, ou Étangs de l’Iberá (de la langue guaraníe Y vera, « eau brillante ») sont seulement dépassés en étendue par le Pantanal brésilien. Ces étangs forment la deuxième plus grande zone humide du continent.

Grâce à sa situation géographique et à son accès difficile, la zone possède une population animale riche et variée. La faune autochtone inclut de nombreuses espèces menacées pour lesquelles il s’agit d’un des derniers habitats restants. Parmi celles-ci, citons le cerf des marais, le cerf des pampas, le capybara, le caïman noir, ainsi qu’une énorme variété d’oiseaux.

La flore locale exubérante comprend de nombreuses espèces aquatiques qui créent de véritables îles flottantes

  • Nom de l'exposition Y vera, « les eaux brillantes »
  • Origine Belgique
  • Site d'exposition - non défini -