Père et fils, en hiver, délaissent la macro/proxy photographie pour se rendre dans les Hautes Fagnes, la plus grande réserve naturelle de Belgique avec ses 4.300 hectares.
Toutes les photos ont été réalisées au sein de cette réserve naturelle dans une pinède d’une surface qui se limite maintenant à un peu plus d’un hectare. Le poids de la neige, le gel, le vent et surtout les nombreux incendies, dont le dernier en 2011, ont eu raison de cette pinède plantée en 1852. Tous les pins sylvestres sont carbonisés et chaque année le nombre de ceux qui restent debout va en s’amenuisant.
Ce lieu magique aux arbres torturés par les éléments, ravagés par les incendies, porte le nom de Noir Flohay.
C’est au cœur de cette étrange forêt fantasmagorique située au sommet de la Belgique qu’ils vous invitent à travers cette exposition.
Ils attendent que les conditions météo soient extrêmes, que la neige, le gel et le brouillard soient au rendez-vous pour s’y rendre. C’est après une heure de marche à partir du parking le plus proche, à travers la lande et les tourbières, que ces arbres fantomatiques leur apparaissent, lorsque souvent ils ne sont plus qu’à quelques dizaines de mètres de leur royaume déchu.
La plupart se tiennent encore courageusement debout, mais nombre d’entre eux gisent couchés sur le sol et d’ici quelques années c’est un cimetière que découvriront les visiteurs de cet endroit isolé.
Les silhouettes de ces arbres décharnés sont très graphiques et les attirent irrésistiblement chaque année en hiver, spécialement lorsqu’il y a de la neige.

  • Nom de l'exposition Hautes Fagnes - Terre de géants
  • Nationalité Belges
  • Site d'exposition Cap Nord (SPW)