He ao o te kaponga (A world of ferns)

 

Nils Bouillard est un étudiant en biologie mais aussi un naturaliste et photographe. Impliqué dans un certain nombre de projets de suivi scientifique avec Natagora, il n’hésite pas à pousser ses horizons au-delà de nos frontières pour découvrir les joyaux que recèle notre planète. La Nouvelle-Zélande est un pays qui en fait rêver plus d’un. Et pour cause, on y retrouve des espèces pour le moins uniques. Si les Kiwis et autres Kakapos sont souvent connus parce que médiatisés, on ne peut pas en dire autant de toutes les espèces qui peuplent les forêts sauvages de cette contrée des antipodes.

Si Ponga est une espèce ancrée dans la culture néo-zélandaise puisqu’on la retrouve notamment sur le logo de l’équipe nationale de rugby, la diversité qu’abrite ce pays est peu connue. On y retrouve en effet près de deux cent espèces, peuplant tous les habitats. La diversité des formes et des couleurs combinée aux superbes lumières que l’on y retrouve en font un excellent sujet de projet photographique. Au-delà de la beauté naturaliste, c’est le caractère magique de ces forêts à l’aspect préhistorique qui est à l’origine de ce projet. Ces forêts, où l’on retrouve des fougères à tous les étages ont gardé tout leur aspect sauvage et intact que nos forêts d’Europe ont malheureusement perdu. En s’y promenant, il n’est pas difficile de se retrouver plongé dans un univers tel que celui du Seigneur des Anneaux ou même dans le monde dans lequel devaient probablement errer les dinosaures.

Ainsi, en jouant avec les diverses formes et lumières rencontrées, cette exposition se veut être une fenêtre ouverte sur un monde souvent ignoré, celui des plantes.

  • Titre He ao o te kaponga (A world of ferns)
  • Origine Belgique
  • Site d'exposition Galerie du Cap Nord