Phoques d’Opale

Depuis une quinzaine d’année les Phoques gris et les Veaux marins recolonisent progressivement la côte d’Opale. Chassés jusque dans les années 70, ils avaient totalement disparu de notre littoral. Ils sont progressivement réapparus en baie de Somme et depuis maintenant 15 ans, ils sont de plus en plus présents entre Berck-sur-Mer et Dunkerque.

Je suis tombé littéralement amoureux de ces deux espèces et depuis quelques années, j’essaye dès que possible de partir à leur rencontre. Très curieux lorsqu’ils sont dans l’eau, ils se révèlent relativement farouche lorsqu’ils sont sur le sable. Il faut souvent ramper pendant de longues minutes pour les approcher sans les déranger. Ces espèces sont en effet très sensibles au dérangement et la moindre mise à l’eau peut leur être préjudiciable. Cependant, à force de les côtoyer, il est possible de les approcher parfois à quelques mètres jusqu’à réaliser certaines images au 100 mm.

Je profite aussi de mes approches pour participer au programme de photo identification mené par la CMNF (Coordination Mammalogique du Nord de la France). Ainsi,  toutes mes photos leurs sont systématiquement transmises pour identifier les individus bagués ou même identifier certains animaux grâce aux marques sur leur pelage ou à des signes distinctifs.

J’essaye, par mes images, de sensibiliser le public à la protection de ces deux espèces car ils sont malheureusement la cible de polémiques de la part des pêcheurs locaux qui leur reproche de vider les stocks de poissons. Cette exposition se compose de 16 images tirée en papier fine art Hahnemühle Photo Silk Baryta 310 g/m² avec cadres en chêne brut pour faire ressortir la douceur des images et des attitudes choisies. Un mélange de portraits, d’attitudes et de vues d’ensembles des colonies pour les montrer dans leur quotidien et leurs différents comportements.

 

Kevin Wimez

Depuis mon plus jeune âge, je suis passionné par la biodiversité qui m’entoure. J’ai découvert la photographie lorsque l’on m’a offert mon premier reflex pour mes 20 ans et depuis cette passion n’a fait que grandir. Je me considère plutôt comme un naturaliste « généraliste », un peu touche à tout. Je m’intéresse aussi bien à la botanique qu’a l’ornithologie même si mon sujet de prédilection reste les phoques pour lesquels j’ai une tendresse toute particulière.

J’essaye, par mon travail photographique, de sensibiliser les habitants aux richesses naturelles qui les entourent car le Pas-de-Calais n’a pas forcément une image de département nature alors qu’il recèle de véritables trésors (un littoral préservé, une présence sur un axe majeur de migration, une diversité de milieux naturels…).

  • Titre Phoques d'Opale
  • Origine France
  • Site d'exposition Église Notre-Dame d'Harscamp